Zone de confort

La Bible : Par quoi commencer ? (7)

Que dit cette parole adressée à Abraham ?

Va-t-en ! Quitte pays, père, patrie, famille, tu verras et comprendras plus tard…
De nos jours nous dirions sans doute qu’il nous faut sortir de notre zone de confort pour aller plus loin.

Voici un extrait – pris sur internet – définissant la sortie de la zone de confort.
C’est cet ensemble d’activités, d’habitudes ou de comportements qui vous sont familiers et dont vous n’osez sortir par peur des jugements extérieurs ou de l’échec.

Évidemment, la zone de confort vous limite dans votre propension à faire de nouvelles expériences et vous confère une vision obtuse du monde qui vous entoure .

C’est se donner les moyens de ne plus craindre l’inconnu, de satisfaire sa soif de connaissance et bien entendu, de se rapprocher du bonheur personnel.

Je dirai une nouvelle fois, c’est pas mal !

De toute manière la vie nous entraîne toujours plus loin, mais pour qu’elle soit une aventure et non pas une vie totalement ordinaire, il faut sans doute une prise de risque.

Mais chacun sentira sans doute un certain agacement monter en soi à l’écoute de la demande. Changer, relativiser, délaisser alors que nous avons mis tant d’années à nous construire !
N’est-il pas prétentieux de quitter l’éducation reçue, notre culture familiale ou même nationale.

A l’inverse… comme il est difficile de changer, de mentalité, d’habitudes, de relations, de milieu.

Quitter notre zone de confort est une prise de risque. Pourrons-nous revenir en arrière ? Evidemment non !

Nous penserons en premier à Abraham, quelles étaient les pensées qui se bousculaient dans son esprit ? Nous n’en savons rien. Mais en ce qui nous concerne nous-mêmes, nous pouvons en avancer quelques-unes. Nous avons tous des thématiques récurrentes.
Mais cette sortie de la zone de confort… Tous les chemins sont-ils bons du moment qu’ils sont sincères ?

A l’inverse si je délaisse le chemin passé, une tradition nationale ou familiale, un groupe d’amis ou le résultat d’une éducation… qu’est-ce qui me garantit que je fais bien de délaisser ce qui jusqu’à présent m’avait construit. Si la vérité m’attire, l’abîme le fait lui aussi…

Disons simplement qu’Abraham a bien fait de partir. Sans doute était-il animé d’une espérance, l’enfant qu’il souhaitait ardemment. Une espérance, elle l’a fait tout quitter.

Question :
Quelle est l’aventure à vivre ? La fidélité à la tradition qui m’a été transmise ou le cours d’une société aux infinies variations ? Progresser pour rester fidèle, ou rester fidèle pour progresser ?

La Bible : Par quoi commencer ? (9)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (9)

Je te bénirai
Lire la suite
La Bible : Par quoi commencer ? (8)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (8)

Le vrai moteur ? Ce que nous espérons !
Lire la suite
La Bible : Par quoi commencer ? (7)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (7)

Va-t-en ! Quitte pays, père, patrie, famille, tu verras et comprendras plus tard…
Lire la suite
La Bible : Par quoi commencer ? (6)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (6)

Comment l’imaginons-nous cette relation avec Dieu ?
Lire la suite
La Bible : Par quoi commencer ? (5)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (5)

L'Espérance, comme une soif en nous...
Lire la suite
La Bible : Par quoi commencer ? (4)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (4)

Partir, oui, mais pour arriver
Lire la suite
La Bible : Par quoi commencer ? (3)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (3)

Marcher seul ?
Lire la suite
La Bible : Par quoi commencer ? (2)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (2)

Un chemin
Lire la suite
La Bible : Par quoi commencer ? (1)
Blog méditatif

La Bible : Par quoi commencer ? (1)

Par quoi commencer pour entrer dans le monde des religions
Lire la suite
Bruno Holcroft
Tags: No tags
0

Comments are closed.